Questions indiscrètes en entretien

questions indiscrètes en entretien titre

Combien d'enfants avez-vous ? Etes vous mariés ? Voici des exemples de questions indiscrètes en entretien que peux vous poser un recruteur. Faut-il y répondre ? Botter en touche ? Garder le silence. Toutes ces interrogations doivent fuser dans votre esprit. Or un recruteur en entretien, cherche à en apprendre un peu plus sur le candidat qu'il rencontre. Il va donc poser de nombreuses questions. Et parfois, il peut déraper. C'est au candidat que revient la lourde tâche, d'adopter la bonne attitude, pour recadrer l'échange, tout en conservant une bonne image aux yeux du recruteur.

Mon vécu

Etant un ancien chercheur d'emploi, j'ai été également interrogé par des recruteurs sur des sujets personnels.

Je me suis donc retrouvé en face d'un recruteur bienveillant qui avait commis une erreur.

Il m'a posé des questions.

Beaucoup de questions.

Et malheureusement, sans s'en rendre compte, il dépassa la ligne rouge.

Il posa une question qui me mit mal à l'aise.

Il s'agit des questions indiscrètes en entretien.

J'a donc du adopté une attitude professionnelle qui m'a permis de conserver un intérêt certain à ces yeux tout en recentrant la discussion sur ma candidature.

C'est bien cette méthode que je vous propose de retrouver en détail dans cet article.

Que sont les questions indiscrètes en entretien

questions indiscrètes en entretien vecu

Lorsqu'un candidat rencontre un recruteur en entretien d'embauche, un échange s’effectue.

Il est très souvent rythmé par des questions.

Et, c'est tout à fait normal.

Toutefois, le recruteur n'a pas le droit d’interroger un candidat sur des questions indiscrètes.

Qu'est qu'une question indiscrètes ?

Il s'agit d'une question qui n'a aucun rapport avec le poste que le recruteur propose.

Il existe cinq types de questions indiscrètes en entretien

Situation familiale

questions indiscrètes en entretien famille

Le premier type de questions indiscrètes en entretien concerne la situation familiale.

Un responsable RH n'a pas le droit d'interroger un candidat sur sa situation familiale lors d'un entretien d'embauche.

Il est formellement interdit de poser ce type de question à un candidat.

Et puis entre nous, quel serait l'intérêt pour un recruteur d'accéder à ce type d'information ?

Savoir si le candidat est en couple, marié ? S'il a des enfants ?

Cette règle permet d'éviter toute discrimination professionnelle selon une situation personnelle.

La nationalité

Le deuxième type de questions que le recruteur n'a pas de droit de poser, concerne la nationalité du candidat.

Le recruteur n'a pas le droit de sélectionner ses candidats en fonction de leur nationalité.

Toutefois, le candidat doit être en règle avec l'administration d’émigration pour travailler sur le territoire qu'il convoite.

En aucun cas, le succès d'une tâche confiée à un salarié, dépendra de sa nationalité ou de son pays d'origine.

La religion

questions indiscrètes en entretien religion

Un recruteur n'a pas le droit d'interroger un candidat sur son appartenance religieuse.

Il n'a pas le droit de chercher à savoir si le futur employé possède une préférence religieuse.

Il n'y a pas de lien direct entre la religion et l’efficacité d'un employé.

Je sais que je me répète, mais c'est très important.

L'âge

Et enfin, la dernière des questions indiscrètes en entretien que ne peut poser le recruteur, c'est concernant l'âge du candidat.

Attention, il peut par contre demander une date de naissance pour remplir les documents administratifs au moment de l'embauche.

Par contre en entretien, non.

Maintenant, s'il est un petit peu malin, il est très facile de deviner au travers des expériences professionnelles d'un candidat, son âge.

La, je ne peux pas vous le cacher.

La situation immobilière

questions indiscrètes en entretien maison

Peu importe la situation locative d'un candidat, il a le droit de postuler avec autant de chances que les autres candidats.

Par exemple, s'il est en appartement, en maison, hébergé par un tiers ou sans domicile fixe, le recruteur n'a pas à le savoir.

Il doit statuer et prendre sa décision d'embaucher le postulant avec impartialité.

Tout ce dont il a besoin, c'est juste l'adresse à laquelle envoyer les fiches de paie ou les différents documents administratifs

Pourquoi le recruteur pose des questions indiscrètes en entretien

questions indiscrètes en entretien pourquoi

C'est que cela peut paraître étonnant.

Si un recruteur pose des questions indiscrètes en entretien, qu'est-ce que cela implique ?

Quel est le but profond de cette démarche ?

C'est interdit

Tout d'abord ce qu'il faut comprendre, c'est pourquoi le recruteur n'a pas le droit de me poser ce type de questions.

Tout simplement parce que ces différentes questions n'ont aucun lien direct avec l'efficacité du candidat sur son futur poste.

Peu importe la fonction, peu importe les tâches qui seront confiées sur le poste en question, savoir ces différents éléments n'est pas nécessaire.

Ces éléments n'aideront pas le recruteur à déterminer si le postulant est le plus compétent ou non à occuper le poste qu'un autre.

Une arrière-pensée

questions indiscrètes en entretien pensee

Il faut comprendre une chose très importante :

Un recruteur ne fait jamais rien sans raison.

S'il a décidé de poser cette question, c'est dans un but précis.

Le but du recruteur est d'en apprendre un peu plus sur son candidat et de déceler le vrai du faux.

Toutefois, pour faciliter l'intégration du nouvel employé dans l'équipe, il se doit de faire des vérifications au préalable.

Par exemple, pour un poste d'ouvrier, un recruteur va recruter des personnes plutôt stables physiquement ou avec une forte carrure.

Ainsi, ils pourront effectuer les différentes tâches manuelles avec plus de facilité.

Je ne cautionne pas cela, mais il s'agit d'un fait.

Et pour mettre toutes les chances de son côté, pour décrocher cet emploi, je vous recommande de ne pas donner de détails sur votre vie privée.

Comment répondre à des questions indiscrètes en entretien ?

questions indiscrètes en entretien idee

Maintenant, rentrons dans le vif du sujet, les amis explorateurs de l'emploi.

Nous allons parler de ma méthode et de mes conseils pour pouvoir se sortir de cette situation.

Toujours répondre

Le premier conseil que j'ai à vous donner, c'est le suivant :

Il faut toujours répondre à toutes les questions

Oui, parce que si le candidat répond le plus naturellement possible à une question posée par le recruteur, cela laissera une mauvaise impression au recruteur.

Toutefois, rien ne vous oblige à donner la réponse qu'attend le recruteur.

Par exemple :

Si le recruteur pose la question suivante:

Quelle est votre date de naissance

Le candidat doit lui apporter une réponse évidente et fluide.

Sinon, cela donnera l'impression que le candidat cherche à cacher quelque chose.

Et bien évidemment, si le recruteur se méfie, il préférera choisir un candidat qui semblera plus honnête.

Est ce que vous souhaitez passer à côté d'une occasion de décrocher un poste ?

J'imagine que non.

Bon maintenant que je vous ai donné les raisons du recruteur, passons à la pratique.

La méthode

questions indiscrètes en entretien methode

Il existe 2 types de réponses :

  1. La réponse négative
  2. La réponse inspirée

Je vous propose donc de les étudier plus en détail.

La réponse négative

La première réponse c'est de notifier au recruteur que sa question est déplacée.

Et donc de lui dire avec un grand sourire, que vous ne pouvez pas répondre à cette question.

Car elle sort du cadre professionnel.

Le souci de cette réponse, c'est qu'elle va refroidir le recruteur.

Cela créera forcément une certaine distance.

Le climat de confiance qu'aura mis en place le recruteur, tombera à l'eau.

Mais je vous mets en garde : Cela ne vous décrédibilisera pas !

C'est votre droit de le dire, si c'est le cas.

Personnellement, je ne vous la recommande pas.

Toutefois, cette réponse est toujours meilleure que de ne pas répondre du tout.

La réponse inspirée

La deuxième possibilité pour proposer au recruteur une réponse adaptée, c'est de tout simplement de retourner la question au recruteur.

Demandez au recruteur ses impressions sur le sujet de sa question.

C'est très souvent à ce moment-là, que le recruteur va se rendre compte de son erreur.

Par exemple:

Si le recruteur vous pose la question suivante : Quelle est votre situation familiale ?

Il vous suffira de lui retourner la question en lui demandant ce qu'il sait de vous.

Que penses-il de votre situation ?

Cela va obliger le recruteur soit à oublier sa question, soit à dévoiler les éléments qu'il a en sa possession.

Et en fonction de sa réponse, vous pourrez jouer franc jeu ou lui dire que sa réponse est déplacée.

Mais très souvent, c'est à ce moment-là que le recruteur se rend compte qu'il est "borderline".

Autre exemple:

Si le recruteur vous demande de quelle confession religieuse vous êtes ?

La réponse la plus adaptée sera : "à votre avis de quelle confession religieuse suis-je ? 

Il va tout de suite comprendre que sa question est déplacée.

Et si jamais il insiste, je vous recommande de ne pas y répondre.

Il ne faut jamais donner une raison au recruteur de ne pas vous recruter.

Le plus important dans votre réponse, ce sera l'attitude.

Restez calme et garder le sourire.

Il ne faut en aucun cas donner l'impression que vous êtes déstabilisés ou pris au dépourvu.

C'est la clé pour convaincre le recruteur !

Conclusion

Voilà, maintenant vous avez tous les éléments à votre disposition pour proposer au recruteur, une réponse constructive et intelligente pour ne pas détruire votre candidature lorsque le recruteur vous pose des questions indiscrètes en entretien.

Toutefois, si vous avez d'autres réponses à apporter, mettez-les-moi en commentaire et je me ferais une joie d'en discuter avec vous.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une faute de frappe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Cela m'aidera grandement à la corriger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.