Cursus

Quelle formation incendie ?

Vous êtes employeur ! Cet article vous concerne. En effet, la législation vous oblige à donner une formation incendie à tout votre personnel, peu importe votre secteur d’activité. En quoi consiste cette formation ?

Les obligations de l’employeur

D’après les textes : « L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ». Que vous soyez locataire ou propriétaire de vos locaux, vous avez donc l’obligation de faire former votre personnel. Si dans l’immeuble, il y a d’autres employeurs, ces derniers sont aussi concernés par cette formation. Chaque employeur veille ainsi à l’application des textes, et ce, pour la parcelle de bureau dont il est responsable.

A voir aussi : Les formations marketing digital les plus populaires en ligne gratuites !

Par ailleurs, le responsable des lieux doit également doter ses bureaux d’extincteurs et d’alarme-incendie.

Les fondamentaux de la sécurité

Le législateur défini plusieurs points en matière de formation-incendie. Ainsi, le devoir est donné à toute personne qui aperçoit un début d’incendie de donner l’alarme.  Il doit aussi mettre en œuvre les moyens de premier secours sans attendre l’arrivée des pompiers.

A découvrir également : Qui me paye pendant ma formation dans le cadre d’un CPF ?

Ceci implique de ce fait la réactivité de l’employé, qui est un facteur clé de la lutte contre la propagation de l’incendie. Pour ce faire, la première formation reçue est celle qui enseigne les fondamentaux de la sécurité incendie. Ces impératifs regroupent aussi les règles de prévention et les principes de sécurisation en cas d’incendie.

La simulation d’alerte incendie

Les textes prévoient aussi des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaitre un signal fort d’alarme incendie. Ils apprennent aussi à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires. C’est ainsi que vos travailleurs mettent à exécution ce qu’ils ont appris. Vous pourriez alors apprécier leur comportement au cours de cette phase de simulation.

Notons aussi que l’on effectue ces essais au moins tous les six mois. Aussi, un registre est mis à la disposition de l’Inspection du travail et renferme les dates et les observations faites.

La formation spécifique des agents de sécurité

On réserve cette formation au personnel de sécurité de votre entreprise. Au cas où vous n’en avez pas, vous pouvez vous en passer.

Contrairement au personnel, les agents de sécurité suivent une formation plus approfondie en matière de formation incendie. Ceci est dû au fait ces derniers sont chargés de l’exploitation d’un poste de sécurité. Au cours de cette formation, ils apprennent le fonctionnement de leur poste et la conduite pour une ronde de sécurité. En cas d’incendie difficile à maitriser, vos agents se chargeront des mesures d’appel, d’accueil et de guidage des secours publics. Soulignons enfin, que l’on peut condamner l’employeur en cas d’accident de travail lié à l’incendie.

Les différents types d’extincteurs et leur utilisation

Le choix d’un extincteur approprié doit être fonction du type d’incendie. Les différents types d’extincteurs sont déterminés par des classes de feu, classées en A, B, C et D.

Les extincteurs de classe A conviennent aux incendies causés par le combustible solide tel que le papier, le bois ou les tissus. Ils contiennent souvent une substance sèche comme du bicarbonate de sodium ou du phosphate monoammonique qui agit pour étouffer la source de l’incendie.

Les extincteurs de classe B sont utilisés pour combattre les feux impliquant des liquides inflammables tels que l’essence, l’alcool et autres carburants. En général, ces appareils contiennent un mélange chimique appelé poudre BC.

Les extincteurs de classe C sont conçus spécialement pour éteindre les feux électriques sans provoquer de dommages supplémentaires à votre équipement. Dans ce cas, on n’utilise pas la conduite directe mais plutôt un jet indirect.

Quant aux extincteurs à poudres spéciales (de classe D), ils sont employés en général dans les laboratoires où il y a un risque certain sur certains produits explosifs comme le magnésium, le titane, etc.

Lorsqu’il est question de sécurité-incendie sur votre lieu de travail, il est nécessaire, si vous ne possédez pas déjà cette compétence dans votre entreprise ou établissement scolaire, d’envisager une formation approfondie sur la protection contre les incendies avec vos spécialistes locaux afin qu’ils puissent identifier les risques et recommander des pratiques de sécurité appropriées.

Les gestes de premiers secours en cas d’incendie

• Si quelqu’un subit une brûlure, refroidissez-la immédiatement sous l’eau froide courante pendant au moins 10 minutes afin d’éviter toute infection ou inflammation ultérieure.

Si vous avez été formé aux gestes de premiers secours lors d’une formation incendie spécifique dispensée par votre entreprise ou établissement scolaire situé dans votre région géographique, alors utilisez ces compétences pour aider ceux qui ont besoin de soins médicaux urgents avant l’arrivée des services professionnels qualifiés tels que les ambulanciers paramédicaux. Bien se former aux risques liés aux incendies permet donc non seulement de limiter leur propagation mais aussi de mieux protéger les victimes potentielles.

Article similaire