Actu

Quand déclarer son chiffre d’affaire en Auto-entrepreneur ?

Quand déclarer son chiffre d’affaires en auto-entrepreneur ? Où le faire et comment le faire ? Voilà biens d’interrogations qui constituent une hantise chez tout nouvel auto-entrepreneur. Nous faisons ici le point sur tout ce qu’il faut savoir sur la déclaration de chiffre d’affaires en auto-entrepreneur.

Pourquoi déclarer son chiffre d’affaires en Auto-entrepreneur ?

C’est une formalité qui s’avère obligatoire et que doit remplir tout auto-entrepreneur. En quoi est-ce obligatoire ? Elle permet à un auto-entrepreneur de faire savoir au service public le coût de son chiffre d’affaires. En réalité, c’est un facteur essentiel pour le calcul des quotes-parts sociales. Pour chaque déclaration manquée, la loi applique une pénalité de 52 euros. Et ce, quand bien même le chiffre d’affaires est nul.

Lire également : Les compétences indispensables pour réussir dans le monde professionnel d'aujourd'hui

Elle peut être une fois par trimestre ou une fois par mois. Tout dépend du type de paiement adopté à la déclaration d’ouverture d’entreprise. Pour ce qu’il en est de la périodicité de déclaration, elle reste valable pendant une année. Toutefois, la possibilité de la modifier reste envisageable lorsque l’auto-entrepreneur formule la demande avant le 31 octobre.

Aujourd’hui, il n’existe plus de seuils de dématérialisation. Ainsi, tout auto-entrepreneur à l’obligation de déclarer son chiffre d’affaires en ligne. Elle peut se faire de deux manières. Primo grâce à l’application mobile URSSAF. Secundo, par le biais du portail officiel des auto-entrepreneurs. Il en est de même pour les cotisations.

Lire également : Les formations incontournables pour réussir dans le secteur de l'entrepreneuriat

Quand peut-on déclarer son chiffre d’affaires ?

Pour la première fois, chaque auto-entrepreneur dispose de trois mois après l’ouverture de son entreprise pour déclarer son chiffre d’affaires. En effet, cela permet aux services publics de disposer du temps nécessaire afin de mettre à jour son profil. Par exemple, l’activité débute le 1er mai :

  • S’il s’agit d’une déclaration par mois, le chiffre d’affaires doit être déclaré en septembre.
  • S’il s’agit d’une déclaration trimestrielle, il doit être déclaré en octobre.

À la suite de la première déclaration, il faudra honorer un planning en fonction de l’option choisie. Aussi, le dernier délai pour faire les prochaines déclarations demeure le dernier jour du mois de déclaration avant 12 heures.

Bon à savoir : Cette décision reste valable pour l’année et est renouvelée l’année qui suit.

Quel facteur prendre en compte pour faire sa déclaration ?

Du moment où l’entreprise jouit de la franchise en base de TVA, l’auto-entrepreneur doit déclarer le montant total perçu en HT.

En revanche, si elle sort de cette franchise, il doit obligatoirement déclarer son TVA. Et ce, sans pour autant cesser de déclarer son chiffre d’affaires en HT. En cas d’accumulation d’activité, celui-ci est dans l’obligation de préciser le chiffre d’affaires correspondant à chacune des activités.

Quelles sont les sanctions en cas de non-déclaration de son chiffre d’affaires en Auto-entrepreneur ?

Pensez à bien faire la déclaration de votre chiffre d’affaires. Le défaut de déclaration est puni par une amende forfaitaire de 25 € pour chaque mois ou fraction de mois où cette situation se poursuit. Si vous avez été averti et que cela s’est reproduit dans les douze derniers mois civils, l’amende sera portée à 50 € par période.

En cas de contrôle fiscal ultérieur révélant ce défaut de déclaration, les sanctions seront encore plus sévères : redressement fiscal avec rappel des cotisations sociales au titre des revenus non déclarés, qui donneront lieu aussi au paiement d’intérêts et éventuellement de majorations diverses.

Cela peut vite s’avérer coûteux pour votre entreprise. Pensez à bien tenir votre comptabilité et à réaliser correctement les différentes démarches administratives liées à cette activité professionnelle.

Comment effectuer sa déclaration de chiffre d’affaires en ligne en tant qu’Auto-entrepreneur ?

Maintenant que vous savez quand et quoi déclarer, il est temps de découvrir comment effectuer sa déclaration de chiffre d’affaires en ligne en tant qu’auto-entrepreneur.

Sachez qu’il existe plusieurs plateformes qui permettent l’enregistrement des données relatives à votre activité. La plateforme officielle, accessible via votre espace personnel sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr, est la plus simple et rapide à utiliser. Elle vous offre une interface conviviale et intuitive, ainsi qu’un pas-à-pas pour remplir chaque rubrique de la déclaration.

Pour accéder au module de saisie du chiffre d’affaires réalisé par votre entreprise au cours du mois ou trimestre précédent, rendez-vous dans ‘Mon compte’ puis cliquez sur ‘Déclarez un changement’. Vous aurez alors le choix entre un mode simplifié ou avancé pour effectuer cette opération.

Le mode simplifié consiste simplement à indiquer le montant total des recettes générées par votre entreprise durant la période concernée. Le système calcule automatiquement les cotisations sociales dues, ainsi que le montant des taxes correspondantes (TVA).

Si vous préférez opter pour un mode plus élaboré afin de bénéficier d’options supplémentaires comme l’enregistrement des frais professionnels ou encore la possibilité de modifier certaines informations liées aux factures émises durant la période écoulée, le mode avancé est fait pour vous.

N’hésitez pas à contacter l’URSSAF si vous rencontrez des difficultés pour effectuer votre déclaration en ligne. Les conseillers sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous accompagner dans cette démarche administrative incontournable.

Les avantages de déclarer son chiffre d’affaires en avance en tant qu’Auto-entrepreneur

Désormais, vous maîtrisez parfaitement les démarches et les délais à respecter pour effectuer votre déclaration de chiffre d’affaires en tant qu’auto-entrepreneur. Pensez à bien savoir que certains avantages sont liés à la transmission anticipée des informations relatives à vos recettes.

Tout d’abord, le fait de déclarer son CA rapidement permet une meilleure gestion budgétaire. Effectivement, cela vous permettra d’être au courant du montant exact des cotisations sociales et des impôts qui seront prélevés sur votre compte bancaire par l’URSSAF pour éviter toute surprise désagréable ou mauvaise surprise financière.

Si vous avez plusieurs clients susceptibles de payer en retard ou si certains ont un historique récent de paiements tardifs, il est judicieux de faire votre déclaration dans les temps impartis afin d’éviter tout risque financier inutile. Si jamais vous êtes amené(e) à travailler régulièrement avec ces clients alors qu’ils payent rarement leurs factures dans les temps impartis voire même ne paient pas du tout, il serait peut-être sage (voire nécessaire) d’envisager une relation commerciale différente avec eux afin d’éviter des problèmes ultérieurs pouvant peser sur vos finances personnelles ainsi que sur celles de votre entreprise.

La transmission rapide et régulière des données fiscales concernant votre activité en tant qu’auto-entrepreneur aidera aussi l’administration fiscale française à mieux planifier ses budgets annuels et à améliorer la qualité de ses prévisions économiques. De manière générale, pensez à bien contribuer au bon fonctionnement du système fiscal et budgétaire.

Déclarer votre chiffre d’affaires en temps voulu présente des avantages économiques importants pour les auto-entrepreneurs ainsi que des avantages plus globaux pour l’ensemble du système fiscal français. En respectant scrupuleusement les délais impartis par l’URSSAF, vous éviterez tout risque inutile et apporterez votre contribution à un meilleur fonctionnement de notre société.

Les différentes méthodes de déclaration de chiffre d’affaires en Auto-entrepreneur

Maintenant que vous connaissez les avantages de déclarer votre chiffre d’affaires en temps et en heure, il faut savoir quelles sont les différentes méthodes disponibles pour effectuer cette opération. Effectivement, il existe plusieurs façons de procéder à la déclaration selon vos préférences en tant qu’auto-entrepreneur.

La première méthode consiste à effectuer une déclaration papier. Celle-ci peut être téléchargée sur le site officiel de l’URSSAF au format PDF et imprimée chez soi afin d’être remplie manuellement. Cette méthode est simple, mais elle peut s’avérer fastidieuse si vous avez un grand nombre de factures à saisir.

La deuxième option est la télédéclaration via le portail Auto-Entrepreneur Urssaf.fr ou depuis votre espace personnel sur Net-entreprise.fr. La télédéclaration permet une économie importante en termes de simplification des démarches, car elle évite les éventuelles erreurs humaines liées aux calculs ainsi que l’utilisation du courrier postal.

Une troisième méthode qui commence à se développer récemment est celle des applications mobiles conçues spécialement pour simplifier la vie des auto-entrepreneurs dans leur gestion quotidienne, notamment leurs déclarations fiscales. Ces applications permettent d’enregistrer directement ses recettes avec son smartphone, puis elles gèrent automatiquement toutes les informations concernant votre chiffre d’affaires mensuel ou trimestriel (en fonction du seuil fixé). C’est une solution pratique et efficace, surtout si vous êtes souvent en mobilité.

Le dernier point à souligner est qu’il faut savoir que la déclaration de votre chiffre d’affaires ne se fait pas forcément une fois par an. Effectivement, les auto-entrepreneurs doivent effectuer cette opération tous les mois ou tous les trimestres selon leur choix et le montant de leurs recettes.

Pour effectuer la déclaration de votre chiffre d’affaires, plusieurs options s’offrent à vous : la méthode traditionnelle du papier, la télédéclaration via internet proposée par l’URSSAF ou Net-entreprise.fr, ainsi que des applications mobiles conçues spécialement pour faciliter vos démarches et simplifier votre gestion quotidienne. Il faut choisir celle qui répondra le mieux à vos besoins en tant qu’auto-entrepreneur, tout en respectant bien sûr les échéances fixées par l’administration fiscale française.

Article similaire