Travail

Quel métier facile et bien payé ?

Selon vos prédispositions, vous pourrez ne pas être en mesure d’exercer un métier difficile. Toutefois, vous devez subvenir à vos besoins de base. Pour cela, il vous faut un travail. Sur le marché, les métiers les plus rémunérés ne sont pas forcément ceux qui demandent de longues études. Il existe des professions que vous pourrez exercer après de brèves formations. L’avantage est que la rémunération est intéressante. Découvrez ici quelques métiers faciles et bien payés.

Pilote de drone

Si vous recherchez un métier facile et bien payé, vous pouvez opter pour celui de pilote de drone. En effet, être pilote de drone ne vous demande pas d’avoir une bonne condition physique. Il vous suffit de piloter un aéronef depuis votre position pour recueillir un ensemble de données.

A lire en complément : Les métiers qui paient le plus en France

Cependant, pour exercer ce métier, il vous faut avoir un certificat théorique de télépilote. Une formation complémentaire est nécessaire si vous devez piloter votre engin dans une zone habitée. Elle vous permettra d’obtenir la DNC (Déclaration de Niveau de Compétence).

Le pilote de drone peut exercer dans de nombreux domaines. Ses services peuvent être demandés dans le secteur de l’urbanisme, du BTP, de l’énergie, etc. L’utilisation des drones est aujourd’hui plus évidente qu’il y a quelques années. Le professionnel peut prétendre à un salaire net compris entre 1 300 et 2 500 euros.

A découvrir également : L'influence de la formation sur l'évolution de la carrière professionnelle

Le métier d’agent immobilier

Le métier d’agent immobilier est facile à condition que vous ayez de bonnes capacités de prospection. Pour le devenir, il vous faut un BTS professions immobilières. Le professionnel est impliqué dans les transactions des biens tels que les appartements, les terrains, les fonds de commerce, les maisons, etc.

Pour espérer en tirer grand profit, il faudra exercer dans des zones en pleine expansion immobilière. En effet, vous pourrez travailler pour une agence immobilière. Dans ce cas précis, vous aurez un salaire fixe en plus de potentiels bonus selon vos rendements.

Vous pouvez également travailler en tant qu’indépendant. Ici, le salaire dépendra du nombre de transactions réalisées dans le mois. L’agent immobilier peut toucher entre 1 500 et 3 800 euros par mois.

Le métier de développement web

Le développement web exige que vous soyez en mesure de créer des sites web, des applications ou des programmes informatiques. Si certains pensent que le métier est difficile, d’autres ont une prédisposition naturelle pour le codage. Si vous vous trouvez dans le second cas, vous pourrez vous en sortir avec des revenus au-dessus de la moyenne.

En effet, il existe de nombreuses façons de se former à ce métier en dehors du BTS en informatique. Certaines agences de recrutement acceptent les certificats obtenus après une formation en ligne. Si vous comptez travailler en freelance, vous devez avoir un portfolio assez convaincant. Par ailleurs, le développeur web peut gagner entre 2 000 et 3 000 euros par mois.

Gestionnaire de réseaux sociaux

Le gestionnaire de réseaux sociaux, aussi appelé Community Manager, est un métier très recherché. Il s’agit d’une profession qui consiste à gérer les comptes et les pages des entreprises sur les réseaux sociaux. Le rôle du Community Manager est crucial dans la mesure où il s’occupe de l’image digitale de la marque auprès des internautes.

Les missions du gestionnaire de réseaux sociaux sont diversifiées : création de contenu, animation des communautés en ligne, planification et diffusion des publications. À cela s’ajoute le suivi statistique afin d’évaluer l’efficacité des actions menées.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécifique pour exercer ce métier car une formation courte suffit souvent. Toutefois, il faut maîtriser parfaitement les rouages et fonctionnalités propres à chaque réseau social (Facebook, Twitter, LinkedIn…).

Un bon community manager peut espérer percevoir entre 1 800 et 2 500 euros par mois selon son expérience et sa notoriété sur le marché.
L’avantage avec ce travail est que vous pouvez facilement travailler en tant que freelance ou bien être employé directement comme gestionnaire au sein d’une entreprise ou agence web marketing. Plusieurs opportunités professionnelles sont donc possibles pour ceux qui souhaitent opter pour cette voie !

Expert en cybersécurité

L’expert en cybersécurité est devenu un poste incontournable avec la montée en puissance d’internet et des nouvelles technologies. Il s’agit d’un métier stratégique qui consiste à garantir la sécurité et l’intégrité des systèmes informatiques, ainsi que celle des données qu’ils contiennent.

Les missions de l’expert en cybersécurité sont multiples : il doit être capable de détecter les failles éventuelles dans le système informatique, proposer des solutions pour y remédier et mettre en place une politique de sécurité efficace. Il doit aussi sensibiliser les collaborateurs aux bonnes pratiques à adopter pour éviter les attaques extérieures.

Pour exercer ce métier, il faut avoir une solide formation dans le domaine de l’informatique (bac +5) ainsi qu’une expérience significative dans la gestion de projet IT ou encore dans le développement web. Les experts doivent aussi se tenir informés des dernières avancées technologiques afin d’être réactifs face aux cyberattaques toujours plus sophistiquées.

Le salaire moyen d’un expert en cybersécurité oscille entre 3 000 et 6 000 euros par mois selon son niveau d’expérience et sa spécialisation (cryptographie, analyse forensique…). Ce métier offre donc un excellent potentiel financièrement parlant ! Comme ce sujet préoccupe toutes les entreprises du monde entier, ces professionnels ont la possibilité de travailler tant au niveau national qu’international.

Bien que nécessitant un haut niveau de compétences techniques, le métier d’expert en cybersécurité est un travail passionnant et très bien rémunéré. Les candidats motivés ont la possibilité de se former ou de se spécialiser dans ce domaine pour faire face aux différents besoins du marché. Pensez à bien souligner que les perspectives d’emploi sont excellentissimes : selon l’Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI), près de 100 000 postes seraient à pourvoir dans le secteur en France d’ici 2020 !

Article similaire